ZU9A7458-1.jpg

LAURÈNE

Auteur-compositeur-interprète

 

À PROPOS

Des chansons inquiétées, c'est ce qu'écrit, compose, chante et interprète Laurène, en piano-voix.

Son premier album, Les poisons du remède, paru le 27 novembre 2020, est né d'interrogations, de récits, de réflexions sur les moyens dont on dispose pour aller mieux, trouver nos remèdes, en questionnant leurs vertus, et apaiser nos maux. Il est question de corps. Il est question d'esprit. Un album curatif ? Un album qui creuse, en tout cas.

ZU9A7690-1_edited.jpg
 
ZU9A7458-1_edited_edited.jpg

LAURÈNE

 

BIOGRAPHIE

Qu’il y ait quelque chose à dire, et que ce soit dit autrement qu’à notre habitude, ou bien que soit chanté ce qui n’est jamais dit, c’est ce qui intéresse particulièrement Laurène, auteure-compositrice-interprète.
Elle débute le piano classique à l’âge de 5 ans et se forme au jazz en intégrant un groupe en 2009. C’est en écoutant Lynda Lemay, très jeune, qu’elle décide d’écrire ses propres chansons. Elle s’intéresse de près aux chanteurs à textes tels que Jeanne Cherhal ou encore Jacques Higelin. Plus tard, elle découvre le travail d’artistes qui deviendront pour elle des piliers en matière de composition comme Mika, The Strokes et Regina Spektor. Elle est également attirée par l’écriture poétique particulière de Raphaël, ou encore Feu ! Chatterton et Radio Elvis.
En parallèle de cette vie musicale, elle suit un parcours d’études littéraires en Classe préparatoire aux grandes écoles au lycée Lakanal (Sceaux, 92) de 2013 à 2016, puis obtient un Master en Philosophie de l’art en juin 2018. Elle suit l'atelier de Musiques Actuelles de Pierre-Michel Sivadier au Conservatoire de musique du Xe arrondissement, Hector Berlioz, pendant deux ans, d'octobre 2017 à juin 2019. Dès octobre 2018, elle entre en studio pour enregistrer son premier album. Elle commence à jouer dans des scènes ouvertes et se produit de plus en plus dans des salles parisiennes.
Sa manière d’écrire évolue alors, passant de la narration à des questionnements. Elle cherche à exprimer des idées de manière originale, en faisant sonner les mots différemment de ce qui est attendu. Elle aime l’absurde, mais elle aime aussi qu’il y ait un propos que la musique appuie. Son piano est vif, comme s’il cherchait à faire entendre plusieurs instruments à la fois, et à dépasser la mélancolie de certains de ses textes.